Le service des archives a besoin de votre aide !

11 décembre 2018

La finalité d’un service d’archives historiques

Chacun de nous produit des archives qui finissent par ne plus avoir d’utilité pour notre usage quotidien. Ce sont ce qu’on peut appeler des archives « mortes ». Cependant, si elles n’ont plus d’utilité quotidienne, elles gardent bien souvent – plus souvent qu’on ne le pense – une valeur historique, une valeur de témoignage. A cet égard, le service diocésain des archives historiques collecte, conserve et met à disposition les documents qui témoignent de la vie, de l’histoire, des droits de notre église diocésaine, aussi bien des personnes (clercs, religieux et laïcs) que des institutions (curie, services diocésains, paroisses, communautés, associations...). Au service diocésain des archives historiques, ces archives « mortes » deviennent historiques, et commencent une nouvelle vie !

Historique récent du service

J’ai reçu la charge de ce service en 2009. Les archives étaient alors dans une seule pièce, et concernaient surtout la vie du diocèse. Après une période d’apprentissage et de formation, j’ai commencé un travail de valorisation de nos fonds par une chronique dans le bulletin diocésain et par la page internet du service sur le site du diocèse (www.archives.diocese-avignon.fr).

Parallèlement, j’ai entrepris la collecte et la sauvegarde des archives paroissiales. Cela a pour avantage non seulement de sauvegarder les archives des paroisses, en évitant leur disparition, leur perte ou leur destruction, mais bien souvent aussi de redécouvrir des archives ignorées. En outre, conservées dans un service d’archives, elles sont inventoriées et mises à la disposition du plus grand nombre, en toute sécurité.

En 2011, les archives de catholicité ont déménagé, laissant pour les archives historiques une pièce supplémentaire. A cette époque, j’avais envisagé que j’aurai assez de place pour 5 ans, vu le rythme des entrées de fonds.

En 2017, les Archives historiques ont pu bénéficier d’une nouvelle pièce, essentiellement consacrée à la réception et au tri des fonds. Cela devenait nécessaire, étant donné qu’en plus des fonds collectés dans les paroisses, de nombreux dépôts et dons volontaires ont été effectués : fonds d’archives de prêtres, d’associations, de services diocésains...

Projet d’aménagement du service

Pendant toute cette période, il y a peu d’investissement et nous nous sommes contentés d’utiliser du matériel de récupération. Toutefois, celui-ci n’était pas adapté à l’archivage, prenant plus de place que nécessaire. Il devenait urgent de prévoir un aménagement et du matériel adaptés. C’est l’entreprise spécialisée Tixit Lapouyade qui va procéder à ce travail, pour un montant proche de 19000 euros.

Le premier avantage de cet aménagement est de rationaliser l’utilisation des locaux. Une pièce sera entièrement consacrée à l’archivage définitif ; une autre sera dédiée essentiellement à la conservation d’une bibliothèque patrimoniale (ouvrages antérieurs à 1811), à la constitution d’une bibliothèque d’histoire locale. Ce sera aussi le bureau d’accueil et la salle de consultation. Une troisième pièce sera consacrée exclusivement à la réception des fonds et au tri.

Le deuxième est d’augmenter le métrage linéaire d’archivage.

Le troisième avantage, conséquence de la rationalisation des lieux, est de faciliter l’accueil des chercheurs, bénévoles, mais aussi des stagiaires (deux étudiantes en archivistiques sont venues travailler ces dernières années aux archives diocésaines).

 

Financement du projet

Ce projet, vous l’avez vu, a un coût, et pour le mener à bien, nous aurions besoin de votre aide. Les dons reçus serviront en premier lieu à financer cet aménagement.

Par ailleurs, parmi les documents collectés dans les paroisses, certains auraient besoin de restauration. Si les dons étaient supérieurs au coût de réaménagement, cela nous permettrait d’envisager ces travaux de restauration et de sauvegarde.

Si vous souhaitez bénéficier d’un reçu fiscal, vous pouvez adresser vos dons à l’ordre de AD Avignon – archives historiques : Archives historiques, Archevêché, 31, rue Paul Manivet,BP 40050, 84005 AVIGNON Cedex 1, en remplissant le bon à télécharger.

Merci pour votre aide et votre soutien !

 

 

 

abbé Bruno Gerthoux
archiviste

 

cliquez droit pour télécharger